Le temple de Louxor

Publié le par Marie, Paris

[note: pour visualiser les petites photos en grand, cliquer dessus. La majorité des commentaires est copyright Guide Voir Egypte, ed. Hachette]

Entrée du Temple de Louxor
On le trouve juste au bord du Nil, le dominant, au centre de la ville de Louxor (anciennement Thèbes).

Le temple est dédié à Amon, et est l'oeuvre d'Aménophis III (XVIIIe dynastie), agrandi sous Ramsès II (XIXe dynastie), modifié par d'autres souverains, dont Alexandre le Grand.

Allee de sphinx entre les temples de Louxor et de Karnak
Il servait une fois par an pour la fête de l'Opet : la statue du dieu Amon venait visiter sa compagne Mout, en empruntant depuis Karnak une allée de 3 km bordée de 700 sphinx.



mosquee Abou el-HaggagAu 3e siècle, les Romains y installent un cap mais par la suite le site est abandonné. Au fil des siècles, sable et limon l'engloutissent et un village grandit dans ses murs. En 1881, l'archéologue Gaston Maspéro redécouvre le temple remarquablement conservé. Avant de déblayer, on déplace le village, ne laissant que la mosquée Abou el-Haggag, bâtie par les Arabes au XIIIe siècle, fièrement dressée sur les couches de limon accumulées par le temps.


Colosse de Ramsès 22 colosses et l'obélisque
Deux énormes colosses de Ramsès assis et un immense obélisque de 25m en granit rose flanquent l'entrée du temple. L'obélisque avait un jumeau, qui fut déplacé, au XIXe siècle et érigé Place de la Concorde, don du vice-roi Méhémet-Ali au peuple de France.

En échange de ce cadeau, l'Egypte avait alors reçu une formidable horloge (voir ma visite au Caire, la citadelle et la mosquée de Méhémet-Ali).


Dieu Min de la fertilité
Vous voulez une anecdote qui n'est pas dans les guides?
Parlons du Dieu Min, le Dieu de la fertilité. Il était une fois un village, dont les hommes sont partis à la guerre. Tous sauf un , qui est resté à la maison et qui s'est "occupé" des femmes du lieu. Quand les hommes sont revenus du combat, elles étaient toutes enceintes. Les villageois se sont vengés de Min en lui coupant un bras et une jambe, mais il leur a rappelé que sans lui leur village se trouvait en danger de dé-population. Comprenant leur "erreur", les villageois lui ont pardonné et en plus l'ont vénéré pour sa fertilité.

Depuis ce temps, on fait appel à Min pour être fertile, d'ailleurs si la pierre est noircie à "cet" endroit, c'est parce que les femmes et les jeunes couples la touchent comme porte bonheur.

Publié dans Carnet de voyages

Commenter cet article

Colette 21/02/2006 17:54

J'apprends un peu plus avec tes commentaires.Merci MARIE

Fabienne 21/02/2006 16:21

J'ai toujours autant de plaisir à regarder tes photos ...

frederique 21/02/2006 14:39

je retournerai bien voir ces temples ...

Pierre from Bretagne 21/02/2006 10:30

Pauvre Min, bon il a conservé le plus important mais il n'a pas du avoir une vie facile après tous ces évènements...

Papilles & Pupilles 21/02/2006 10:28

Une civilisation impressionnante ! Tu te demandes comment tout cela a pu s'arrêter !