Barcelone: Dans des pas de Gaudi

Publié le par Marie, Paris

Pour continuer mon carnet de route de Barcelone, je vous propose un spécial Gaudi.
Qui n'a pas entendu parler d'Antoni Gaudi? Le créateur architecte fou, père de la Sagrada Familia, de la Casa Milà ou du parc Güell? Pour en savoir plus sur sa vie, vous pouvez lire sa biographie sur
Wikipédia.

J'aime beaucoup ce qu'il fait (et aussi dans le genre déjanté Espagnol: Dali et Picasso) et tout une journée de notre week-end de 2 jours et demi a été consacré à la visite de ses oeuvres.
Pour illustrer mes photos, je copie-colle des passages du Guide du Routard (en italiques).



Le parc Güell
 

A l'origine de ce parc, on trouve dans les années 1920, le projet ambitieux d'une ville-jardin commanditée par le financier Güell et confié à Gaudi. L'argent ayant manqué, le projet resta inachevé et le terrain (avec ce qui avait déjà été réalisé) fut converti en parc municipal.

.

Dès l'entrée, des maisons surprennent avec leurs drôles de cheminées en forme de champignons. Elles évoquent l'univers ondulant d'une BD des Schtroumpfs.

Ne raconte-t-on pas que Gaudi avait dû, de temps à autre, recourir à certaines productions mycologiques (des champignons hallucinongènes, pour être clair) plus réputées pour leur capacité à procurer des visions colorées de l'existence que pour leur valeur nutritive?

guell-entree.jpg
Plus surprenant encore est le double escalier, bordé de fontaines fantasmagoriques, menant à ce qui devait être originalement le marché de la ville-jardin. guell-fontaine.jpg
Au niveau supérieur, une grande esplanade se termine par une ballustrade-banquette, en pierre et béton, sinueusement folle, décorée exclusivement d'inscrustations de trencadis (mosaïques) de céramique, carrelages, vaisselles cassées, matériaux utilisés en combinaisons chromatiques fascinantes. De là, vue superbe et étendue sur Barcelone.

.

 La Sagrada Familia


La Sagrada Familia est l'oeuvre majeure de Gaudi, sa "cathédrale". Le Temple sur lequel Gaudi travailla est né d'un schéma gothique préexistant, transformé au travers d'une série d'inventions structurelles, colonnes inclinées, capables d'absorber les poids et les forces, sans avoir à recourir aux arc-boutants.  En fait, elle n'a rien d'une cathédrale, car elle n'a jamais été consacrée par le pape (on l'appelle d'ailleurs Temple Expiatoire).


.

Gaudi a voulu que les colonnes se ramifient comme des arbres, en arrivant à la voûte.
Elles sont d'ailleurs construites avec des matériaux différents selon leur place et le poids qu'elles doivent soutenir.
sagradafamilia-piliers.jpg
La façade principale est devenue l'un des symboles de Barcelone. L'édifice fut mis en chantier en 1882 et la 1ere tranche achevée en 1926. Gaudi, décédé cette année-là, passe le flambeau, et les travaux continuent jusqu'aux débuts de la guerre civile Espagnole (1936) au cours de laquelle la plupart des plans originaux de Gaudi brûlent lors d'un incendie. Pour ceux qu'étonneraient l'audace de l'architecture (compte tenu du conservatisme de la hiérarchie religieuse de l'époque), il faut y voir surtout une riposte de celle-ci à la déchristianisation importante que connaissait la société industrielle naissante et la volonté de l'Eglise e récupérer l'influence perdue. Une anecdote: l'abondance des dons (seuls financements du projet depuis le début) vers 1893 fut telle que les commanditaires de l'église exigèrent de Gaudi un caractère plus hardi et plus grandiose de l'architecture. Ce qui explique la démesure de la façade de la Nativité. sagradafamilia-facadefamilia.jpg
Le projet final, outre cette façade, comprenait l'édification de 2 autres, la Passion et la Mort, et la Gloire du Christ, plus 4 tours par façade symbolisant les apôtres, un arc-boutant central comme un pont suspendu et, pour finir, une grande tour dominant l'ensemble représentant le Sauveur. La façade de la Passion et la mort a aujourd'hui été réalisée par un autre architecte (très controversé d'ailleurs), il reste encore une façade à réaliser: la Sagrada Familia sera-t-elle jamais achevée? Gaudi lui-même avait estimé que, selon les techniques de son temps, il faudrait 2 siècles pour finir l'oeuvre... sagradafamilia-final.jpg
Les travaux continuent aujourd'hui. Outre l'audace et le génie architectural du lieu, le plus surprenant dans cet édifice, est d'accomplir une visite touristique dans un temple en construction. Du jamais vu dans le monde des monuments. La Sagrada Familia est en effet un chantier permanent rempli d'échafaudages, de grues, de blocs de pierre. Les plus optimistes espèrent que l'ensemble du Temple sera achevé en 2025, plus tôt même. Il reste à construire encore 4 clochers sur un total de 12, ainsi que la tour lanterne centrale de 170m, la tour Notre Dame (125m) et celles des Quatre Evangélistes.  sagradafamilia-grues.jpg



.
La Casa Milà - également appelée La Pedrera


Construite entre 1852  et 1912, la Pedrera est désignée par beaucoup de critiques d'art comme une oeuvre abstraite, une folie structurelle.

Gaudi a poussé au maximum la rupture du plan de façade et les possibilités plastiques des volumes.
Noter par exemple l'extraordinaire travail en fer forgé des balcons.

Sur la terrasse des toits, on découvre les cheminées, revêtues de trencadis (fragments de céramique, la mosaïque célèbre de Gaudi). 

On a depuis ces toits une vue remarquable sur la ville et la Sagrada Familia.
pedrera-cheminee.jpg
Ce bâtiment a servi d'appartements et on peut visiter un "appartement type" de ces temps du début du 20e siècle, tout meublé et décoré comme si ses habitants l'avaient quitté la veille.

C'est très instructif sur les habitudes de vie de l'époque, en plus d'un véritable musée des objets déssinés par Gaudi.


Publié dans Carnet de voyages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

marion 08/06/2007 08:23

quel plaisir de retrouver tout ce petit monde :) et que c'est beau, mais que c'est beau !!!!!!

carotte 07/06/2007 11:42

Le Parc et la Sagrada...les deux seuls beaux souvenirs que je garde de Barcelone, parce que je n'avais pas aimé la ville quand j'y étais allée :-( Il faudrait que j'y retourne, je saurais plus l'appréciée maintenant qu'ado.!

Claude-Olivier 07/06/2007 11:04

Finition en 2025....ben mon vieux, il est pas pressé ;-) Les grues, c'est pas joli sur les photos..bien que cela fait presque un peu partie du monument ;-)

Bonne journée
Claude

Pierre from Bretagne 06/06/2007 14:04

Très complet comme article, merci !

mamina 06/06/2007 11:37

Merci Marie pour cette merveilleuse ballade.