Voyage: Kilkenny

Publié le par Marie, Paris

Kilkenny au Sud Est de l'Irlande Voici la suite de mes vacances irlandaises, pour vous parler de Kilkenny, je passe d'abord la parole au Guide du Routard: "Adorable ville médiévale, l'une des mieux conservées d'Irlande, dont elle fut longtemps la capitale et même le berceau de l'ancienne famille royale, Kilkenny est entourée de forêts, de rivières enchanteresses et de grands espaces qui lui offrent un véritable écrin environnemental. Outre qu'elle propose d'intéressants monuments (la plus importante concentration d'églises médiévales de tout le pays), elle a su préserver son charme par une subtile politique de rénovation.

Manque de bol, il pleuvait beaucoup ce jour là, ce qui a rationnalisé nos déplacements et occasionné l'achat d'un parapluie (au bout de 5 jours, c'est pas mal!).


Nous avons décidé de visiter le Château de Kilkenny, c'est une visite guidée d'une heure (appareil photo interdit). On y apprend toute l'histoire du Château, de la bouche d'une charmante jeune guide qui parle aussi bien le Gaélique que l'Anglais. "Il y eut un premier fort en bois construit en 1172 par le Normand Richard de Clare "Strongbow". Puis un château en pierre occupé en 1391 par la famille Butler of Ormond (l'une des plus importantes familles anglo-normandes). Remanié, agrandi au fil des siècles et conservé par cette même famille jusqu'en 1967, date à laquelle il fut vendu à l'Etat pour la somme symbolique de 50 Livres Irlandaises (pour payer les honoraires de l'avocat). Colossal travail de restauration."

Kilkenny Castle Chateau de Kilkenny depuis l'extérieur de l'enceinte Un écureuil dans les jardins du Château de Kilkenny

Voici quelques photos trouvées sur le site web de l'office du tourisme de Kilkenny. D'abord la Grande Galerie: "longue de 45 mètres, on y trouve tous les portraits de la famille au fil des siècles. Ils sont peints avec la bouche close car ils avaient de trop mauvaises dents. Cheminée originale à deux foyers en marbre de Carrare avec des scènes de la vie des Butler". Puis un étonnant escalier de type mauresque, qui mène au premier étage où l'on voit entre autres une enfilade de trois pièces : une antichambre d'accueil, une bibliothèque où l'on accueillait les visiteurs et enfin un petit salon (photo) où l'on restait dans l'intimité familiale (d'où l'expression "drawing room", où l'on se withdraw/retire du monde). Les chambres, surtout celles des femmes, sont très décorées de fleurs et plantes peintes et sculptées. La raison? Cela ne se faisait pas pour des nobles de sortir et exposer sa peau si pure et si blanche au soleil, moralité si on voulait voir un peu de verdure il fallait la faire entrer à l'intérieur.

La Grande Galerie du Chateau de Kilkenny Escalier de style Mauresque, Chateau de Kilkenny Petit salon intime - Drawing room, Château de Kilkenny
 
Nostalgia Café, KilkennyLe centre ville de Kilkenny est tout petit et on le parcours rapidement (en courant sous la pluie) à pieds. On va se restaurer au Nostalgia Café, sorte de petite cafétaria très sympa décorée d'une multitude d'objets hétéroclytes et d'objets de pub Guinness.

Publié dans Carnet de voyages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mazoulette 05/10/2005 15:14

C'est passionnant !!

André I 05/10/2005 11:30

Cela donne envie de voyager tout ça, merci pour cet article très intéressant !