Mi-cuits au chocolat de chez Djakie

Publié le par Marie, Paris

Djakie est une de mes idoles de la blogosphère. J'aime beaucoup son style et ses articles aérés et illustrés, plein d'anecdotes et d'humour. Je vous conseille d'aller faire un tour sur son blog Cuisine et Compagnie. Elle a posté fin Janvier dernier un article parlant de quelques de ses lectures et aussi donnant la recette des "Darioles au chocolat mollet” des deux  Michel, Troisgros et Guérard
J'ai noté la recette précautioneusement, lu les commentaires (dont un de Mercotte) qui ont confirmé mon choix, et je me suis lancée.

.

Le plus dur dans la recette, c'est d'attendre le lendemain pour faire cuire et manger ces petites merveilles. Le reste est facile.

C'est la troisième recette de coulant mi-cuit au chocolat que je poste sur mon blog (clic  + clic), et oui, ils se ressemblent tous un peu. Ce que j'ai trouvé et apprécié de différent cette fois-ci, c'est la texture très veloutée et douce de la pâte. Et je n'ai pas un instant été écoeurée, ce qui est un luxe avec autant de chocolat et de gras de toutes sortes :)

Darioles au chocolat mollet” des deux  Michel, Troisgros et Guérard

Ingrédients (4 pers)
Préparation : 15 min . Cuisson : 8 + 7 min. Attente : 12 h
- 100 g de chocolat noir de bonne qualité (ou Nestlé dessert et Lindt noir)
- 4 oeufs
- 100 g de beurre ramolli
- 80 g de sucre
- 50 g de farine

Pour les ramequins : 20 g de beurre . 1 cuil. à soupe de farine . 1 cuil. à soupe de sucre

La veille, cassez le chocolat en morceaux dans une jatte et faites fondre au bain-marie. Mélangez pour obtenir une crème lisse.

A l’aide d’une cuillère en bois, travaillez le beurre. Quand vous obtenez la consistance d’une pommade, ajoutez au chocolat tiède.

Dans une deuxième jatte, fouettez les oeufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange pâlisse et coule comme un ruban lorsqu’on soulève le fouet. Incorporez progressivement la farine, puis la crème au chocolat.

Beurrez 4 ramequins, saupoudrez le fond et les parois d’1 cuil. à café de farine et de sucre mélangés. Retournez-les pour faire tomber l’excédent.
Remplissez-les de pâte aux trois quarts de leur hauteur.
Couvrez de papier film et réservez au réfrigérateur.

Le lendemain, et à la presque dernière minute : préchauffez le four sur th. 5/6 (200 °C).  Enfournez et laissez cuire  7 minutes (l’extérieur doit former une croûte et l’intérieur rester coulant, je pique avec une aiguille à tricoter…) Démoulez délicatement sur assiette et servez aussitôt ou mangez à même le ramequin en évitant de vous bruler.

Publié dans Carnet de cuisine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Annie 12/03/2007 18:21

J'y plongerais bien ma petite cuillère !

francoise 12/03/2007 13:16

oooooooooooh miam !!!!!!!!!!! :)

micheline 11/03/2007 18:55

wouaaaaw!! il est superbe ton coulant!! biises micky

Pierre From Bretagne 09/03/2007 14:26

Et c'est... TROP BON !!!

Colette Cayenne 09/03/2007 13:22

ce petit desser est à craquer.....bisou