Mousse Ivoire à l'orange de Mercotte

Publié le par Marie, Paris

Après une virée chez G. Detou (magasin parisien de fournitures de pâtisserie pour ceux qui auraient raté un épisode) d'où j'ai rapporté des pistoles de chocolat blanc, il a fallu que je trouve une recette digne de ma matière première. Je n'ai pas eu beaucoup à chercher dans mes carnets, et j'ai sélectionné cette recette de Mercotte:



.
C'était la première fois que j'osais faire une chantilly maison au robot. J'ai sacrifié à mes traditionnelles crèmes allégées pour acheter de l'entière (je vous jure, faites cet effort, sinon de toutes façons ça-ne-mar-che-pas!), j'ai fait refroidir tout ça (hop, un coup de blender sur 8 glaçons et mon bol de robot est tout froid, astucieux non?) et j'ai prié très fort. Ca a commencé par foirer mais j'ai persévéré, et je suis arrivée à obtenir une crème qui ressemblerait à peu près à de la chantilly. (Pfiou, c'est éreintant de faire de la cuisine!)

Le reste de la préparation est facile, et le résultat vaut bien l'attente de plusieurs heures au frigo.

Ce dessert au chocolat blanc aux accents d'orange est vraiment délicieux, plein de saveurs qui se marient à la perfection, et d'une texture entre la mousse et la crème.

Imprimer la recette directement depuis chez Mercotte.


Mousse Ivoire à l'orange

Ingrédients
- 200g de couverture Ivoire
- 2g [soit une feuille] de gélatine
- 100g de lait frais entier
- 200g de crème fleurette non allégée
- ½ gousse de vanille grattée
- 3 morceaux de peau d’orange + zestes finement râpés pour la finition.

- Faire infuser à froid dans le lait la vanille et les peaux d’orange.
- Ramollir la gélatine 20 mn dans beaucoup d’eau froide.

- Chauffer le lait, le passer au chinois et y dissoudre la gélatine bien essorée.
- Fondre le chocolat au bain marie, et y ajouter en 3 fois le lait chaud en émulsionnant à la maryse énergiquement, pour obtenir une texture lisse et brillante. Le mélange doit être tiède, le réchauffer au besoin.
- Monter la crème fleurette en chantilly mousseuse, puis l’incorporer soigneusement en 2 fois à la ganache.
- Râper des zestes d’orange dans ce mélange avec la râpe micro plane si vous avez la chance d’en avoir une. Laisser prendre quelques heures au frigo.

Publié dans Carnet de cuisine

Commenter cet article

isaj 09/11/2006 10:00

Miam !!! chez moi la fleurette allégée monte toujours très bien en chantilly avec un simple batteur electrique pourvu qu'elle soit mise avec le bol au frigo 30 minutes minimum, mais attention à la marque, celle qui commence par Y.. est très bien, d'autres beaucoup moins bien....
Cela me donne tellement envie que je vais en faire ce soir !!! merci!!

Gracianne 06/11/2006 11:21

Uhmmmm, du beau et bon travail!

Elvira 03/11/2006 00:41

Le travail en valait la peine. Superbe dessert! :-)

HélÚne 31/10/2006 16:50

J'arrive mieux la chantilly au batteur qu'avec le robot.Sympa comme dessert. J'aime beaucoup le chocolat et l'orange.

Mijo 31/10/2006 16:29

C'est un truc que je rate régulièrement la chantilly. Peut-être parce que je n'aime pas vraiment ça.
Mais cette recette me tente bien.