le Poulet rôti de Télélita, testé et adopté

Publié le par Marie, Paris

Pour le dîner de samedi, j'étais en panne d'inspiration, et IL a suggéré un poulet rôti. J'avais depuis un moment noté la recette d'Estelle, et récemment, Ester l'avait testée et approuvée, il était à mon tour de le faire.



.
La préparation du poulet est super facile, le résultat est aussi bon qu'escompté. N'hésitez pas à bien masser le poulet avec vos mains pleines de préparation à l'huile, c'est bon pour la peau, celle du poulet mais aussi la vôtre, et franchement ça détent, ça défoule aussi :)


.
J'ai fait l'impasse sur les citrons, je n'en avais pas, mais c'est pas trop grave. Pour le temps de cuisson, adaptez-le en fonction du poids de la bête, mais ne sous-estimez pas.

La chair du poulet est succulente (prenez-en un bon fermier hein), tendre et fondante sur la langue. La peau a ce qu'il faut de croquant et de saveur, je n'en ai pas trop mangé, c'est là que se stocke tout le gras. J'ai servi ma merveille avec une simple purée de pommes de terre maison, où les pommes de terre ont cuit avec du lait ribot et sans aucune autre matière grasse.

Voir et imprimer au format Texte



Poulet rôti de Télélita
 

Ingrédients
- 1 poulet de 2 kilos environ
- 2 petits citrons entiers et percés à l'aide d'une fourchette
- 1 petit oignon hâché grossièrement
- 4 à 5 cuillérées à soupe d'huile d'olive
- 4 à 5 gousses d'aïl
- 4 cuillères à soupe d'herbes de Provence
- Sel, poivre

- Préchauffer le four à 220 degrés.

- Laver le poulet, le sécher à l'aide d'une feuille d'essuie-tout, puis le mettre dans un grand plat allant au four.

- Placer les citrons et l'oignon hâché dans la cavité du poulet.

- Mélanger l'huile d'olive, l'aïl, les herbes, le sel et le poivre dans un petit bol puis en masser la peau du poulet. Ne pas faire la chochotte, y aller avec les mains !

- Enfourner le poulet et le faire cuire à 220 degrés pendant 15 minutes : cela va donner une jolie croûte dorée au poulet.

- Baisser la température du four à 180 degrés et faire cuire 1h10 environ, ou jusqu'à ce que les jus du poulet s'écoulent clair. Ca y est,  c'est prêt

Publié dans Carnet de cuisine

Commenter cet article

Estelle 31/10/2006 15:53

Ouah, super, encore une convertie ! Le must (je ne l'ai découvert qu'après), c'est de masser le poulet directement sous la peau, pourquoi pas avec quelques herbes fraîches style estragon. Ca parfume agréablement les blancs et on n'est pas obligé de manger la peau pour sentir l'assaisonnement. Les citrons permettent surtout de parfumer le jus de cuisson, sur de la purée, c'est vraiment délicieux. Si tu n'as pas peur de salir ton four, je te conseille également le poulet de Thomas Keller : la préparation est hyper mais alors hyper facile et le poulet vraiment délicieux !

Miss Diane 28/10/2006 06:17

Il a vraiment l'air exquis ce poulet aux herbes!

Elvira 27/10/2006 13:57

Il faut absolument que je la teste aussi!

jacqiueline k. 27/10/2006 10:45

simple, bon, par cher ... que demander de plus ?

mamina 26/10/2006 15:37

Moi aussi, j'ai faim et c'est pas l'heure...