J'ai testé pour vous, faire ses pâtes fraîches 100% à la main

Publié le par Marie, Paris

Il y a un vent de pâtes fraîches qui souffle sur notre blogosphère. Après Manue, qui a bousillé son dimanche après midi avec une machine à pâtes en plastique style Play-Doh et Anne-Cé qui nous fait la démo de cette même machine Playmobil et d'une "vraie", sans oublier bien sûr notre Doriannn national qui les fait en petits carrés, et bien d'autres encore, j'ai décidé de m'y mettre.

J'ai zéro équipement spécial, donc pas de machine ni en plastique de chez Playmobil, ni une "pro" de chez Mammmma Mia, juste un rouleau à pâtisserie et du temps devant moi. Oui parce que du temps, il en faut, et pas qu'un peu!
Il m'a fallu plus de 2 heures, toutes les manipulations mises bout à bout.

Visez le tableau

Acte 1: je fais la pâte. Là c'est facile, de la farine, des oeufs, un peu d'huile d'olive et un soupçon d'eau pour fluidifier. Rappel: ne pas mettre de sel dans la pâte, elle se conserverai moins bien.
Acte 2: ça repose pendant 1 heure, et moi aussi, plutôt chouette de faire des pâtes fraîches :)
Acte 3: le vrai travail manuel commence: il faut étaler une boulette de pâte en tout petit, non, encore plus fin, oui, voilà, pas plus de 1 milimètre et demi. Ne pas lésiner sur la farine pour éviter que ça colle au plan de travail.
Acte 4: armez vous d'un petit couteau qui coupe bien et découpez de longues lamelles de pâte, largeur selon votre goût. J'ai fait des tagliatelles d'environ 4 à 5 mm.
Acte 5: faites sécher sur une bonne surface d'étendage.
Acte 6: ramassez les morceaux de tagliatelles par terre car la pâte à trop séché à cause de la farine. Ce n'est pas grave et ne change rien au goût, d'ailleurs si je les avais laissées entières elles auraient été trop longues.
Article 7: plongez les pâtes dans une grande quantité d'eau bouillante salée, comptez 3 minutes de cuisson après la reprise du bouillonnement.
Article 8: régalez vous, juste avec un peu de sel et d'huile d'olive!

.

Je vous mets ça au propre sous forme de recette ci-dessous. Si vous voulez adapter les quantités, il suffit de se souvenir de 100g de farine pour 1 oeuf, et ajouter huile et eau en fonction de la texture de la pâte.
Je pense qu'on peut utiliser la farine de son choix, de la standard ou complète, après tout, les pâtes complètes ça existe.
On peut garder ses pâtes pour le lendemain sans problème.

Pour conclure, je vous informe que j'ai commandé une "vraie" machine à pâtes, une Atlas 150 que je complèterai plus tard avec un accessoire à raviolis. J'ai découvert lors de cet exercice qu'il y a des limites à l'esclavage volontaire dans la cuisine :)


Ingrédients (4 adultes)
- 300g de farine standard
- 3 oeufs
- 1 cs d'huile d'olive
- un peu d'eau (pas plus de 1 cs)

Mettre la farine dans un grand saladier. Y casser les oeufs et ajouter l'huile. Pétrir à la cuillèr en bois puis à la main, pour obtenir une boule de pâte à la fois dense et homogène. Rajouter un tout petit peu d'eau au besoin.

Mettre la boule de pâte sur une assiette et le saladier renversé par dessus. Laisser reposer une petite heure.

Séparer la pâte en plusieurs pâtons plus petits, pour pouvoir l'étaler plus facilement.

Sur un plan de travail fariné, étaler la pâte très fin (environ 1mm). Découper des lanières de la largeur désirée (4 à 5 mm pour des tagliatelles), ne pas oublier que les pâtes gonflent en cuisant.
Disposer les lanières sur un étendoir (manche à balais, ceintre...) pour les laisser sécher jusqu'au moment de les cuire (minimum 1 heure).

Pour la cuisson, plonger les pâtes dans une grande quantité d'eau bouillante salée, compter 3 minutes de cuisson après la reprise du bouillonnement. Servez immédiatement avec l'assaisonnement désiré ou juste un peu de sel et d'huile d'olive.

.

Mise à jour
Quelques jours après avoir écrit cette note, j'ai craqué et acheté une vraie machine à pâtes, pour ravoir le plaisir de manger des pâtes fraîches plus facilement. La voilà, la Atlas 150. J'ai pris exprès une machine bien connue et peut être un peu plus chère, mais au moins on peut mettre des accessoires, que je m'achèterai plus tard, par exemple celui pour faire des ravioli!


Publié dans Carnet de cuisine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article