L'Evangile selon Pilate de Eric-Emmanuel Schmitt

Publié le par Marie, Paris

J'ai fini récemment ce roman de Eric-Emmanuel Schmitt, qui ne m'a pas laissée indifférente. C'était mon premier Schimtt, et j'avoue avoir vraiment adhéré.

Le livre est en trois parties, en premier lieu on découvre la version de la vie de Jésus par sa bouche, puis on a le récit de Pilate sur la mort et la réssurection du Christ, et enfin c'est l'auteur qui se met à parler de l'écriture de son roman.

Voici la présentation de l'éditeur:

Première partie : Dans le jardin des oliviers, un homme attend que les soldats viennent l'arrêter pour le conduire au supplice. Quelle puissance surnaturelle a fait de lui, fils de menuisier, un agitateur, un faiseur de miracles prêchant l'amour et le pardon ? Deuxième partie: Trois jours plus tard, au matin de la Pâque, Pilate dirige la plus extravagante des enquêtes policières. Un cadavre a disparu et est réapparu vivant ! Y a-t-il un mystère Jésus ou simplement une affaire Jésus ? A mesure que Sherlock Pilate avance dans son enquête, le doute s'insinue dans son esprit. Et avec le doute, l'idée de foi. L'Evangile selon Pilate a reçu le Grand Prix des lectrices de Elle 2001.

J'ai bien aimé ce bouquin, qui nous donne une autre facette de l'histoire de la vie du Christ et des débuts du Christianisme.  Je suis Catho, j'ai fait mon cathéchisme itou, et la vie de Jésus on me l'a rabachée encore et encore, mais là c'est une version vue "de l'autre côté du miroir". Après tout, un évangile n'est qu'un récit, une biographie d'un héros, et les quatre que l'on connait n'ont été écrites que bien après les faits, alors un de plus ou de moins...

J'ai été subjuguée d'entendre Jésus dire "je". C'est peut être anodin pour les non-initiés mais pendant toute ma vie j'ai entendu la vie du Christ racontée par les autres, jamais par lui même. Il raconte ses joies d'enfance, ses parents comme tous les autres parents, et ses frères et soeurs. Il raconte comment il a appris à prier en "rentrant à l'intérieur de lui même", et surtout ce qu'il y a trouvé. Il dit qu'il ne pensait pas que c'était lui le Messie, et quand on lui pose la question il répond "c'est toi qui l'a dit". Il suit Jean-Baptiste, il explique comment il a demandé à Judas de le "trahir" (voir les articles du Nouvel Obs et de l'Express sur la question), il aime sa mère et il meurt plein d'amour.

Eric-Emmanuel Schmitt fait ensuite parler Pilate, dans une correspondance (à sens unique pour ce qu'on voit) avec son frère Titus resté à Rome. Plein de son sens pratique et carthésien, Pilate raconte l'enquête qu'il mène à travers Jérusalemn et tout le pays pour retrouver le corps de Jésus, disparu au 3e jour après la crucifixion. Il écrit ses certitudes et puis ses doutes, on le suit pas à pas dans sa quête de vérité. Ses opinions, celles de ses proches et enfin du peuple, les influents, les quidams, les prostituées et les apôtres. Dans ce récit, Pilate est très humain, avec ses forces et ses faiblesses, on se met à vouloir le comprendre, l'accompagner dans son périple en recherche d'une vérité qu'il ne verra peut être jamais.

 

L'Evangile selon Pilate est suivi du "Journal d'un roman volé" où l'auteur parle de l'écriture de son livre, puis de sa propre foi. J'ai trouvé ça intéressant, sans que sa lecture soit vitale à l'assimilation du reste.

Je vous conseille ce livre (240 pages + 40) si vous voulez lire une autre version de la vie du Christ, ou pour connaître la vie de Jérusalem il y a 2000 ans. Il vous fera peut être réfléchir sur votre foi, sur la religion, sur l'amour de son prochain.

Publié dans Carnet de culture

Commenter cet article

Nicolas 18/08/2009 11:54

J'ai moi aussi beaucoup aimé ce roman, facile à lire, imaginatif et instructif. Un vrai plaisir de lecture, cela dit, je pense également que la troisième partie est une simple annexe, qu'on n'est pas forcé de lire. En tout cas, ce roman est pour moi le meilleur de cet écrivain.

malica_38 12/04/2006 20:19

Vous me tentez bien. Je ne connaissais pas cet auteur.Et hop dans mes tablettes pour mon prochain passage chez le libraire.Heureusement que vous êtes là pour des idées à lire parce que autour de moi à part mon frère et ma soeur (c'est normal on a été élevé pareil) personne ne lit, ni les amis et encore moins ceux du travail.

Mercotte 12/04/2006 18:53

beau commentaire ! Il a été prof à la fac à Chambéry !!

Saveurs Sucrées Salées 12/04/2006 14:18

J'ai beaucoup aimé ce livre...et dois avouer que je suis une inconditionnelle de Eric Emmanuel Schmitt. Je te recommande "lorsque j'étais une oeuvre d'art" du même auteur..entre autres !