Le chat qui aimait la brocante - The cat who turned on and off

Publié le par Marie, Paris

Les enquêtes de Jim Qwilleran et de ses deux chats siamois
Le Chat qui aimait la brocante - de Lilian Jackson Braun

Pour les habitués de la série des enquêtes de Jim Qwilleran, nous en sommes au troisième opus. Comme j'ai décidé de les lire dans l'ordre, je commence à percevoir nettement l'évolution de l'écriture de Lilian Jackson Braun, et à m'y habituer. Je suis désormais familière des personnages de la série, le journaliste-détective Qwilleran et ses deux chats siamois, Koko et Yum Yum.
J'aime bien ce trio inattendu qui mène l'enquête sur les meurtres les plus hétéroclytes et les histoires de quartier ou de communauté qui les entourent.

Cette fois-ci, Qwill doit écrire un papier sur les brocanteurs du quartier de "Junktown", leurs boutiques, leurs petites manies, leurs "affaires" plus ou moins légales. Comme à chaque fois, son enquête journalistique est doublée d'une affaire de meurtre. comment résoudre ce mystère d'une mort que chacun préfère qualifier d'un accident, et à la fois sauver tout un quartier qui est la proie de la municipalité et des promoteurs immobiliers?

Qwilleran a ce côté romantique d'un héros bourru et vieux garçon, le coeur gros comme ça. Ses deux siamois lui servent de miroir pour ses réflexions, de façon très subtile, et d'aides de camp sur le terrain dans son enquête.

Comme d'habitude, j'ai lu cet opus en anglais "dans le texte". Le style est facile et le vocabulaire à portée de ceux qui se débrouillent dans la langue de Shakespeare, pas besoin d'être bilingue ou d'avoir une maîtrise en anglais moderne.

J'ai bien aimé, au delà de l'histoire et des caractères des personnages, l'ambiance 'antiquité-brocante' et l'atmosphère que ces boutiques et appartements remplis de meubles et d'objets ayant une histoire. C'est vrai que contrairement à nos jolis meubles en aggloméré plaqué faux hêtre de chez Ikea, les antiquités ont eu une vie avant nous, et exhalent ce je-ne-sais-quoi chose de respectable qu'ont les viellards ou les ancètres d'une longue famille.

Publié dans Carnet de culture

Commenter cet article

Requia 10/03/2006 13:50

J'adore mais comme Papilles j'ai moins aimé les derniers ...

Débo 10/03/2006 13:24

Je ne les ai pas tous lus, ni lus dans l'ordre, et j'aime beaucoup. Je n'aurai pas pensé à les lire en anglais, et donc merci marie pour l'idée !!

Papilles & Pupilles 10/03/2006 12:22

J'ai bien aimé les 10/12 premiers.  Parcontre je me demande si les derniers ne sont pas écrits par un autre parce que je n'aime plus du tout !

Fabienne 10/03/2006 12:18

Je ne connaissais pas du tout ...