Un week-end entier pour trouver un porte gobelet

Publié le par Marie, Paris

Porte savon Betty BoopLa semaine dernière, on a fait refaire notre salle de bains, carrelage, peinture, sanitaires et plomberie, tout y est passé. Nous avons décidé d'en profiter pour changer d'armoire de SdB et aussi d'accessoire porte savon, porte serviette, porte gobelet... J'avais une idée très précise pour tous ces porte-quelque-chose, il me fallait du simple, du chromé, et pas trop cher tout de même.

Samedi matin, alors que les ouvriers faisaient les finitions, nous avons pris la voiture direction Conforama, je me disais que nous y trouverions certainement notre bonheur, ayant été déçus par ce qu'offrait Leroy Merlin (notre fournisseur pour le reste de la salle de bains). A confo, quelques armoires n'apportant aucun coup de coeur, trois abbatant de WC et deux brosses pour des tarifs aussi moroses que les articles. Bon, pas grave, on est au Carrefour Pompadour, les magasins c'est pas ce qu'il manque.
Rendez-vous chez Fly, hooooo qu'ils sont nombreux les accessoires, que de couleurs, que de diversité dans les tons de bois, oui mais rien de chromé qui ne corresponde à ce qu'on cherche. Pour courronner le tout, trois espèces de placard design pour salle de bains chic, mais rien qui ne serve vraiment à quelque chose. Le plaisir des yeux c'est bien, mais la praticité c'est pas mal non plus...
Bon, on ne panique pas, on va chez Atlas c'est à côté. La seule chose qu'on a trouvée de bien chez eux cette fois-ci, c'est le distributeur d'eau de source, oui parce qu'arpenter les magasins pendant des heures, ça donne soif!

Heuuu, on demande pas la lune pourtant, ou si?
Hop, re-voiture, cette fois-ci on va chez Castorama, c'est à 1 minute. Là il y avait un peu plus de choix, mais uniquement pour les riches, non mais c'est absolument pas croyable, 45 euros pour un porte gobelet! On achète une clé pour purger les radiateurs (rien à voir mais on en avait besoin), et on part, la mort dans l'âme. Hooooo non, héééé si, y'a plus qu'à aller chez Ikea.

Logo IkeaIl était 13h30 et on n'avait rien dans le ventre depuis des heures, alors le passage obligatoire, quasi folklorique, à la cafétaria Suédoise s'impose. On prend du saumon et des boulettes (de toutes façons y'a 4 plats différents seulement et ça ne varie pas d'un jour à l'autre). Tout est calculé, prévu, façonné pour les "clients type" chez Ikea. C'est génial parce que c'est pratique, mais c'est risible, voir terrifiant quand on pense que tout ça n'est que du marketing à outrance. Perso, nous tombons dans la catégorie "jeune couple" qui ne s'installe pas pour la première fois, mais qui a encore besoin de meubles et accessoires basiques. On est déjà passés par le stade "étudiant fauché qui part de chez papa-maman" et aussi "premier appart avec premier salaire", mais on n'est pas encore "famille heureuse visite Ikea le dimanche", ni "monsieur et madame se réapproprient leur maison après le départ des enfants".

Bref, on suit comme tous les autres moutons Suédois et du monde, le chemin qui fait le tour entier et absolu de tous les produits Ikea, showroom, rayons bondés de monde, enfants qui courrent partout, tout le monde avec le traditionnel sac jaune en bandoulière. Enfin arrivés au rayon salle de bains, on commence à s'imaginer comment serait notre meuble idéal. Ce qui est bien avec Ikea, c'est qu'il n'y a aucun meuble pré-formatté (genre tout dans un carton, c'est 150 euros merci au revoir), nonon, il faut créér son meuble soi-même. Heureusement qu'on peut faire ça, me direz-vous, on a tous les mêmes meubles alors au moins disposons-les de manière un peu différente.
Bref, bref bref, on trouve la disposition qu'on veut, on fait une liste des trucs à prendre au dépôt et on quitte la masse. Arrivés au dépôt on passe une bonne demi-heure à trouver nos éléments, caisson de meuble, en 3 tailles, les portes, les pieds, les caissons de tiroir, les faces de tiroirs (à l'autre bout du magasin), les poignées... Ouf, on passe en caisse, heureusement sans faire trop la queue et avec le sourire de la caissière, oui ça existe encore à Paris.

On a trouvé la moitié des accessoires, oui oui, seulement la moitié, il faut encore un peu de patience, on va au Bricorama en face, et là bonheur suprême et absolu, on trouve en-fin notre porte gobelet! (le nirvâna est à la portée de tout un chacun, consommateur en détresse, sois rassuré, une fois ton heure venue, ton porte savons tu trouveras).

Arrivés à la maison éreintés mais contents, on commence le montage. Tu fais le caisson, je me charge des tiroirs. Pas de souci. Puis tu fais le 2e caisson, je me charge des portes. Tiens, où sont les charnières? NOooooooooooooooooooooooon les charnières ne sont pas fournies avec les portes (ça aurait été trop facile), il faut les acheter à part.
Bah voyons, c'était écrit où?  On sait que chez Ikea il faut tout faire soi-même, mais quel est l'intérêt de vendre une porte sans charnière alors qu'on en a forcément besoin et qu'il n'y a qu'n seul modèle de charnières... (au fait, c'était bien écrit quelque part, une seule fois, dans le show-room, derrière 2 rangées de moutons massés sur l'armoire témoins, napa vu)

Le lendemain, re-voiture, re-parking bondé. On demande à l'accueil si il n'y aurait pas un moyen de rejoindre le libre service sans passer par le show-room, et là c'est le total bonheur: "oui bien sûr, prenez la petite porte là". C'est un passage secret! Incroyable, il suffisait de demander, la "petite porte" nous amène exactement là où on voulait aller, moralité, 10 minutes après on est à la caisse, et 15 après on est déjà dans le parking.

Re-ouf! Voilà, le meuble est monté, le porte-savon est fixé (sorry les voisins pour les bruits de perceuse), le ménage est fait (ça fait de la poussière ce bazar) et la carte bleue refroidit.

Publié dans Carnet de Paris

Commenter cet article

Colette 04/11/2005 10:07

Moi aussi je vais chez IKEA ,j'ai meublé le studio de ma fille entièrement .C'est trè bien et les prix sont assez corrects.Mignon ton porte gobelet.

Lali 03/11/2005 17:40

Nous aussi c'est la galère pour trouver un meuble ou une "bricole" pour notre appartement! Et comme Ikéa est loiiin, on y va pas souvent! Pourtant on est sûr d'y trouver notre compte vu ce qu'on a vers chez nous!

gridou 03/11/2005 17:07

Marie quel bonheur de te lire !

J'ai particulièrement apprécié le petit passage sur les différents types de client IKEA.

C'est très bien raconté en tout cas. Bravo !

Sali 03/11/2005 15:44

C'est marrant parce que nous aussi on est à la recherche de nouveaux accessoires genres gobelet à brosses à dents, porte savon, et on ne trouve pas, soit c'est moche soit c'est super cher, je pensais pas qu'un porte serviette pourrait couter 70 euros....c'est dingue ! Alors du coup, nos brosses à dents sont posées nonchalement sur le bord du lavabo à côté du savon ...
Peut-être un jour, finira-t-on par trouver notre bonheur !

Mazoulette 03/11/2005 15:34

C'est très drôle, comme tu l'as raconté... Je suis passée par toutes vos étapes mentalement, soif et mal aux pieds exceptés ! Bisous.