Livre: Le bizarre incident du chien pendant la nuit

Publié le par Marie, Paris

Voici un livre sympa et qui mérite lecture, il est accessible à tous les publics, pour les plus jeunes je dirai à partir du début de l'adolescence. Avant de vous donner mon opinino, je vous copie/colle la présentation de l'éditeur:

Le bizarre incident du chien pendant la nuitIl a 15 ans et s'appelle Christopher Boone. Il excelle en mathématiques et adore Sherlock Holmes. Il aime les diagrammes, les listes, la vérité. Il ne supporte pas qu'on le touche. Pour lui, 4 voitures rouges à la file sont synonymes de Bonne Journée; 3 voitures rouges : d'une Assez Bonne Journée ; 5 voitures rouges : d'une Super Bonne Journée. Il est autiste et porte en lui une part de génie. Quand un jour, Christophe apprend que Wellington, le caniche de sa voisine, a été assassiné, il décide de mener l'enquête qui va lui permettre d'arracher au passé l'énigme de sa propre histoire. Et de nous la raconter... Un roman authentique, captivant et attachant, récompensé 18 fois dans le monde entier. Il a reçu notamment le Booker Prize 2003 et le Whitbread 2004.

 

Je l'ai lu le mois dernier, en anglais (dans le texte). Plus on lit, plus on est captivé par l'aventure de ce garçon. Christopher raconte son histoire, son récit est la rédaction d'un livre, sous le conseil avisé de sa conseillère en éducation. C'est elle qui lui suggère d'utiliser les différents styles (narration, description, réflexion), une petite pirouette de l'auteur pour expliquer la structure du récit.

On part d'une aventure anodine, presque migonne, du garçon qui veut jouer au détective, et on s'enfonce de plus en plus dans la réalité et la cruauté du monde des adultes. De leur difficulté de gérer leur vie, leur couple, et leur enfant "pas comme les autres".

J'ai aimé les descriptions des choses de la vie, vues par Christopher. Surtout le métro Londonien, j'atteste, tout ce qu'il en dit est vrai! J'ai vécu un trimestre là bas et j'ai encore toutes ces visions hyper réalistes en moi. J'ai parlé autour de moi de ce bouquin, surtout à un collègue qui vit dans une rue qui est citée dans le récit, et lui aussi atteste de la réalité des lieux.
J'ai aimé le ton innocent et réaliste des explications du héros, il vous sert les faits et ses réflexions comme ça vient, sans les fioritures que les adultes utilisent souvent pour être "politiquement corrects".

Je n'ai pas aimé que l'auteur pousse autant dans le drame, surtout que la fin est en queue de poisson. On dirait qu'il s'est laissé prendre par la tournure de plus en plus noire que prenaient les choses, sans vraiment savoir comment finir. Mais je sais que faire une fin est tout un art, et que ce n'est pas donné à tout le monde...

Publié dans Carnet de culture

Commenter cet article

MALO 01/06/2006 20:33


moiu ossi j'ai lu se livre je lai bokou aimer!!!!!!ma note :18 sur 20 !!!bisous a toi!!!!!

papilles et pupilles 28/10/2005 20:03

J'ai été très touchée par ce livre.Je l'ai trouvé drôle, tendre, émouvant.

Lali 28/10/2005 19:10

Je l'avais repéré à sa sortie celui-là mais pas encore lu, ta description me (re)donne envie!