Culture: Wallace et Gromit - Le Mystère du Lapin Garou

Publié le par Marie, Paris

Vendredi dernier, je me suis enfermée dans une salle obscure, pour aller voir les dernières aventures de ce duo peu commun: Wallace et Gromit. Je suis une fan de cette série Britannique de films d'animation avec des caractères en pâte à modeler. C'est du tourné image par image, c'est du pûr humour anglais comme je l'aime.

Wallace et Gromit - Le mystere du lapin garou - the curse of the ware-rabbitLe synopsis (copyright UGC)
Wallace et son rusé compagnon, le chien Gromit, se lancent sur les traces d'un mystérieux lapin-garou géant ! Ce dernier, qui s'attaque aux potagers de la ville, est sur le point de gâcher le grand concours annuel de légumes qui doit se dérouler quelques jours plus tard. Autant dire que nos deux compères ne vont pas ménager leurs efforts pour appréhender le vilain lapin-garou, entamant leur enquête sur les chapeaux de roue.

Il faut savoir que cet épisode est produit par Dreamworks pour la première fois, et on le ressent dans le film. Hélas, trois fois hélas devrais-je dire, les effets spéciaux font leur entrée dans l'univers W&G, ce n'est plus de l'artisanal, c'est de l'industriel! Je ne suis pas contre les FX qui aident à la mobilité des personnages (notamment pour les bagarres) mais alors non de non de non, pas d'effets à la con "brume et petites étoiles" (vous comprendrez quand vous le verrez).

Je dis quand et non pas si, car malgré tout je vous conseille de le voir. Le scénario est bien ficelé même si l'histoire est maigre, il y a des rebondissements, des personnages hauts en saveurs, des gentils et des méchants (et n'est pas forcément méchant qui on croit), et de l'humour, beaucoup d'humour. On y trouve aussi la géniale inventivité des créateurs de Wallace et Gromit.

Cet opus est plutôt destiné à un public adulte et pré-adulte. Il y a limite des scènes qui font peur, et quelques allusions à la reproduction des races ;o) On s'y délecte de clins d'oeils à des films d'antologie, on est habitués avec Dreamworks. Comme d'habitude je l'ai vu en version originale (anglais) et c'est très facile à comprendre même pour une personne qui ne serait pas bilingue.

Publié dans Carnet de culture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

zaza 20/10/2005 09:09

Merci du conseil !
Zaza

lilizen 20/10/2005 02:36

Ca c'est de l'art!
vive eux deux!
Lilizen très fan de...